Analyse de ma bibliothèque musicale en dataviz – Part 1

Cela faisait quelques temps que je voulais analyser ma bibliothèque musicale ainsi que mes écoutes.

La dernière publication de Colin Fay sur son blog (Data & Vinyles – Exporation d’une bibliothèque Discogs avec R) et quelques échanges avec lui sur Twitter m’ont fait sauter le pas.

Deux sources principales à regarder : bibliothèque musicale sur l’ordinateur (peu d’écoute mais quand même) et sur mon baladeur (plus d’utilisation au quotidien).

La première difficulté rencontrée a été : comment accéder à mes données?

J’ai commencé par regarder du côté de l’API d’Itunes mais elle concerne surtout les achats via l’Itunes Store. Ne pratiquant pas et n’étant pas très sensible à ce modèle de consommation musicale, j’ai abandonné cette idée. Je ne télécharge pas depuis l’outil mais j’y importe mes albums CD achetés et la musique que je récupère en ligne.

Le temps a passé et une solution toute simple a émergé des échanges avec Colin Fay (que je remercie) : un simple Tout Sélectionner et copier-coller de la bibliothèque musicale a suffit pour tout récupérer! (Un peu honte de ne pas avoir essayé).

Avant de passer par R pour l’analyse, un petit coup de Refine avec OpenRefine pour nettoyer la base et assurer un peu de cohérence aux résultats.

Analyse de l’ensemble de ma bibliothèque musicale

Au total, ma bibliothèque musicale contient 1154 albums et 1264 artistes (quelques compils font grimper le nombre d’artistes).

BarChartIDeef7afc0b57

Assez « satisfait » de ce premier résultat, reflet de la diversité des styles que je peux (ou ai pu) écouter : de la oi! de Los Fastidios, en passant par le hip hop de Swift Guad pour atterrir dans les musiques planantes (Hawkwind , Earth) et lourdes de Sunn O))).

N’ayant pas pour habitude de télécharger des discographies entières, Earth et Sunn O))) font office d’exceptions : discographie prolifique et recherche personnelle d’un certain style dans leur production.
Pour Sunn O))), mon préféré est sans doute l’album Terrestrials avec Ulver.

Grand fan des Cramps, avec quelques albums préférés: « A Date with Elvis » et « Psychedelic Jungle« .

Pour ce qui est de Johnny Cash, multiplier les versions d’une même chanson pour en tirer les meilleures!

ColumnChartIDeefab7dc95

Résultat plutôt inattendu avec la répartition des albums par année… Ce pic dans les années 2000 m’a assez surpris.

J’essaierais d’aller plus loin dès que possible.